Qui suis-je?

Une histoire de cheminement

Mon histoire dans le domaine du bien-être et de la connaissance de soi a commencé lorsque j’ai décidé d’entreprendre  des études de sciences humaines, au terme desquelles j’ai obtenu un diplôme de psychopathologie à l’université de Paris-X, puis un diplôme universitaire de tests projectifs à Paris-V.

J’ai alors travaillé en crèche ainsi qu’en EMP (externat médico-pédagogique), où j’ai mis en place et animé des ateliers thérapeutiques destinés à des enfants psychotiques.

Ce qui fait lien tout au long de mon parcours, c’est l’envie d’aider, d’écouter, de faire du bien. Cela se traduit dans ma pratique quotidienne, par des entretiens toujours bienveillants et des conseils psychologiques, avant les sessions de neurofeedback à proprement parlé.

D’un point de vue plus personnel, je suis une maman de quatre enfants, tous TDA dont l’un est également hyperactif. J’ai longtemps cherché des moyens pour les aider du mieux possible à grandir et s’épanouir. Et c’est ainsi que la méthode du neurofeedback dynamique NeurOptimal® s’est imposée.

Pleinement satisfaite des résultats obtenus, j’ai également décidé de recourir à cette méthode pour progresser dans ma vie et amorcer un tournant qui s’est depuis concrétisé.

C’est à ce moment que je me suis formée à la pratique de cette méthode.

Aujourd’hui, je souhaite faire partager cette expérience incroyable de mieux-être.

Le praticien a toute sa place dans l'accompagnement et le soutien mais aussi dans les explications qui sont parfois nécessaires à la bonne marche du Neurofeedback.

Je voudrais rajouter que nous venons de traverser une période compliquée, que nous n'avons pas tous vécu de la même façon. C'est pourquoi j'ai mis  à profit ce confinement pour me former d'avantage au stress et au stress post traumatique, ainsi qu'au deuil pathologique.

La communication non violente est également un outil qu'il m'a été donné d'étudier.

 
  • Instagram